Rechercher

Commentaires: roman LES OUBLIÉS DE DIEU

Dernière mise à jour : oct. 28

Bonjour,


Voici quelques commentaires de lecteurs/lectrices reçus ces derniers mois. Pour lire tous commentaires… https://www.pierrelaflamme.com/recensions

Bonne lecture.

J’ai bien aimé Les oubliés de Dieu. Je connais mal l’actualité de l’Érythrée, de l’Éthiopie et du Soudan, ainsi que tout le problème des déplacés, mais j’ai trouvé le sujet abondamment documenté, les personnages attachants et l’histoire « accrochante ».

Pierre-Yves Maurice 27/10/2021

Bonjour,

Merci pour ce roman. J’ai beaucoup aimé suivre le périple de Yusef, Hanna et Khaled. J’imagine toute la recherche que tu as dû faire pour ce récit. J’ai beaucoup aimé la structure et le vocabulaire. J’arrivais à imaginer les paysages que tu décris. J’ai lu comme un « page turner » sur plusieurs chapitres. J’ai également apprécié les quelques explications sur la géopolitique et l’influence du Vatican et autre ambassadeur. Les explications sont simples malgré la complexité des enjeux. Bref, la structure, le vocabulaire et toute l’intrigue (malheureusement réaliste) m’ont beaucoup plu.

Serge Landry 30 06 2021

Chaque soir avant de dormir, je suis Yusef Khaled et Hanna dans leur voyage. Quelle imagination tu as. Tous les détails nous mettent dans l’action comme si c’était au cinéma.

Je crois que ça ferait un bon film.

Merci!

Luc Meilleur 12/06/2021

J’ai terminé ton livre hier soir.

Très intéressant, j’ai adoré et l’ai lu en 4 jours seulement.

Quelle belle plume, tu es vraiment génial, j’aurais aimé que l’histoire ne s’arrête pas.

Sylvie Péloquin 15 août 2021

Je viens de le terminer. J’ai bien aimé, belle écriture... ça coule. C’est un petit cours d’histoire en même temps.

Bravo.

Jean Pierre Roy 21 août 2021

D’abord, j’ai découvert l’Érythrée que je ne connaissais que très peu. Ton livre décrit bien son histoire, son système politique et social, ses religions, ses coutumes et insiste avec pertinence sur sa dictature, les abus de la milice, le service militaire obligatoire à durée indéterminée, la délation, la torture et la crainte constante d’être arrêté. Bref, l’absence totale de liberté qui amène les jeunes à fuir leur pays et ainsi priver l’Érythrée d’une génération dynamique et d’un futur meilleur.


Toutes ces choses que j’ai apprises en lisant tes lignes relèvent d’une recherche impressionnante.


Tous ces détails, toutes ces descriptions d’Asmara et de Khartoum, l’architecture, les mosquées, les marchés, les coutumes locales, le Sweet Caffe et le Samakna qui existent vraiment sur de vraies rues, font qu’on a l’impression d’y être, tellement c’est précis. Alors bravo...]

Serge Rodier avril 2021

Si le roman vous intéresse :

https://www.pierrelaflamme.com/laboutique

Pour connaître l'auteur:

https://www.pierrelaflamme.com

Les résumés:

https://www.pierrelaflamme.com/oeuvres

La boutique... ?

https://www.pierrelaflamme.com/laboutique


À bientôt


74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout