LES OUBLIÉS DE DIEU

L’histoire de ce roman est celle de Yusef et de ses compagnons, Hanna et Khaled, cherchant à fuir au plus vite la cruelle dictature qui sévit dans leur pays, l’Érythrée. Rencontrant mille difficultés pour y parvenir, ils se voient contraints de parcourir les pays limitrophes, à savoir le Soudan en plein bouleversement, l’Égypte en proie à la répression, la Lybie ravagée par l’anarchie, et, en prime, le désert, où sévissent les esclavagistes, les trafiquants d’organe et des passeurs sans scrupules. Tandis que, dans la capitale érythréenne, Tekea, la sœur de Yussef, et sa mère subissent menaces et sévices et survivent tant bien que mal. Le parcours sera long et ardu, semé d’embuches, mais aussi d’espoir. 

​Dans ce nouveau roman, l’auteur met en scène avec réalisme des êtres de chair qui luttent de toutes leurs forces pour vivre mieux et s’affranchir. Son écriture, que plusieurs décrivent comme cinématographique, offre au lecteur de découvrir des mondes inconnus et l’occasion de nuits blanches. 

​Un roman sur la mondialisation de l’indifférence.

 

LE TEMPS DES DÉRANGEMENTS

Paul Mortagne a l’obsession de produire un grand film sur la déportation des Acadiens de 1755 à 1759. Film qui rendra justice au peuple acadien trop souvent oublié dans les livres d’histoire.

​​Il débute sa carrière professionnelle au moment où le sentiment nationaliste québécois connaît une montée fulgurante.  Quelques années plus tard, lors d’un voyage au Nouveau-Brunswick, un soir, il rencontre un groupe d’Acadiens et découvre toute la richesse, la couleur et le charme de leur accent, mais aussi la douleur de ce drame humain. Durant ce voyage, il apprend que  les archives et toute la documentation sur ce génocide sont conservées dans des musées et des bibliothèques. De là l’idée prend forme, un film : Le grand dérangement. 

Les oubliés de dieu / Le temps des dérangements

76,00C$Prix